Appel à candidature pour l’animation des ateliers du congrès

l’IFAT, en partenariat avec l’ASAT-SR et l’ASSOBAT, organise à Lyon les 3 et 4 novembre prochain le 1er Congrès Francophone d’Analyse Transactionnelle. Pour rappel, les examens de certification auront lieu les 1er et 2 novembre.

Le thème retenu pour ce congrès est « L’espoir ». Nous attendons environ 300 participants et avons programmé, outre les deux conférences d’ouverture et de clôture, 44 ateliers. Ateliers pour lesquels nous vous sollicitons aujourd’hui. Les personnes en formation en analyse transactionnelle peuvent proposer un atelier dans le cadre d’une co-animation avec un/e analyste transactionnel/le certifié/e.

Pour les personnes intéressées, merci de nous retourner le formulaire de proposition de contribution. et de télécharger la fiche qui vous informe des repères sur les critères retenus par le Comité d’Evaluation, Conseil et Sélection.

Notre espoir est que ce congrès soit une belle réussite et nous vous demandons de nous soumettre votre proposition d’atelier avant le 1er avril 2018 à sylvie.naybernard@gmail.com.

 

Bien à vous.

Nicole Pagnod-Rossiaux

Pilote générale du Congrès 2018

Sylvie Nay-Bernard

Pilote du Comité d’Evaluation, Conseil et Sélection

Le monde d’aujourd’hui apparaît complexe et changeant. Il nous expose à l’incertitude, voire l’insécurité dans nos vies : emploi, famille, couple, lien social… D’aucuns en donnent une vision pessimiste proche du chaos ; d’autres cultivent l’optimisme à tout va.

Ce thème amène de nombreuses questions, souvent implicites lors de nos accompagnements dans nos pratiques professionnelles.

Comment l’Analyse Transactionnelle peut-elle être une réponse d’espoir aux besoins réels des hommes, à leurs aspirations communes de paix, d’amour, de tolérance, de joie ?

Éric Berne nous invite à dépasser cette dualité en nous interpellant par cette question :

« Attendez-vous Père Noël ou Mort ? ».

Conférences et ateliers de ce congrès seront autant de réflexions et d’ouvertures sur le thème de l’espoir à la recherche d’autres chemins d’humanité.